Les Kogi (ou Cogui ou Kágaba qui signifie "jaguar" dans la langue Kogi) sont un groupe ethnique indigène vivant dans la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie. Leur civilisation existe depuis l'ère Pre-Colombienne.

Les Kogi basent leur style de vie sur leur croyance en "Aluna" or "La Grande Mère", leur créateur, dont ils pensent qu'elle est la force derrière la nature. Les Kogi considèrent la terre comme un être vivant, et voient l'humanité comme ses enfants. Ils disent que nos actions d'exploitation, de dévastation et de pillage des ressources affaiblissent «La Grande Mère» et mènent à notre destruction.

Les hommes et les femmes Kogi portent de simples robes. Les femmes cueillent, badigeonnent et centrifugent la laine et le coton tandis que les hommes tissent les vêtements. Les vêtements masculins se composent d'une tunique et d'un pantalon simple attaché avec une ficelle à la taille. Les vêtements féminins se composent d'une seule longueur de tissu enveloppée autour de leur corps comme une robe.

Les Kogi ne portent que des vêtements blancs purs. Ils disent que le blanc représente la Grande Mère et donc la pureté de la nature. Les Kogi vivent en grande partie en paix avec leur environnement. Ils utilisent des méthodes de culture sur brûlis. Chaque famille possède des fermes à différentes altitudes de la Sierra, produisant des cultures différentes pour satisfaire tous leurs besoins. Ils élèvent aussi du bétail sur les hautes terres.

Source Wikipedia